TELEVESDRE

La victoire de Neuville au Tour de Corse aussi celle de... Bruno Thiry !

 09 avril 2017 22:15  |   Saint-Vith

Quelle fierté ! Et surtout quel bonheur de pouvoir fêter la victoire de Thierry Neuville et de son copilote Nicolas Gilsoul au 60è Tour de Corse, 4e manche du WRC 2017 ! Pour le Mérite Sportif de la ville de Malmedy, cette victoire rappelle aussi des souvenirs... "C’est ici que Thierry et moi avons signé notre premier succès international en 2011, dans le championnat IRC. C’est un rallye qu’on aime, et il nous le rend bien. Pourtant, dès le shake-down et pendant toute la première journée, c’était loin d’être gagné. Notre binôme fonctionnait super bien, les notes s’enchaînaient et Thierry roulait à la perfection mais Kris Meeke et Sébastien Ogier restaient intouchables et vendredi soir, nous étions 3e à 25 secondes", explique Nicolas Gilsoul.

Le copilote de Thierry Neuville salue aussi le travail des mécanos et les ingénieurs de Hyundai Motorsport. " Ils ont épluché la télémétrie, peaufiné les réglages, et c’est au volant d’une i20 affûtée comme une lame de rasoir que nous sommes repartis samedi matin. Résultat : 2 scratches en 2 spéciales, dont celles de La Porta (48.7 Km !). Nous venions de prendre la tête de la course pour ne plus la lâcher. L’abandon de Kris et les soucis de Seb en fin de journée nous ont permis de gérer tout en gardant un rythme soutenu et de signer notre 3e succès en WRC ce dimanche ! "

Et maintenant cap sur l’Argentine !

Nicolas Gilsoul n’a jamais douté de la victoire finale et a déjà les yeux rivés sur l’Argentine, la prochaine épreuve WRC du 27 au 30 avril.  " Une manche qui ne nous a jamais vraiment souri, mais nous sommes bien décidés à inverser la tendance ! La Hyundai a prouvé qu’elle était compétitive sur toutes les surfaces et il ne fait aucun doute qu’elle nous permettra de signer une autre très bonne performance !"

Cette victoire au Tour de Corse réjouit enfin un autre pilote régional ! Le Saint-Vithois Bruno Thiry était l’ouvreur de Thierry Neuville et de Nicolas Gilsoul. Ils lui ont dédié d’ailleurs leur victoire en se rappelant qu’en 1995, Bruno avait dominé toute l’épreuve avant qu’une casse le prive de la victoire.