TELEVESDRE

Olne et Plombières : 359.000 € de subsides en faveur de la mobilité douce

Photo d'illustration
 08 juin 2017 16:47  |   Plombières - Olne

Le Gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’une subvention de 314.254 € à la commune d’Olne pour la mise en œuvre, dans le cadre de son Programme Communal de Développement Rural (PCDR), du projet de sécurisation des déplacements doux le long des voiries entre Olne et Saint-Hadelin et la qualification de l’espace public.

Plus concrètement, il s’agit d’aménager les liaisons utilitaires pour les piétons, cyclistes et PMR, en améliorant la sécurité et le confort des chemins et abords des voiries existantes.

Ce projet permettra ainsi de relier des points stratégiques de la commune : écoles, hall omnisports, centre administratif et culturel,etc.

La commune avait déjà reçu, en 2013, une provision de 24.885 € sur base de la convention-faisabilité. Le coût total du projet est estimé à ce stade à 578.278 €.

Le Ministre René Collin a également approuvé le projet définitif déposé par la commune, autorisant ainsi cette dernière à lancer la procédure de marché public.

Plombières aussi

Quant à la commune de Plombières, elle obtient 45.058 €  pour la création d’un itinéraire de liaison de voies lentes, dans le cadre de son Programme Communal de Développement Rural (PCDR).

L’itinéraire de voies lentes reliera Hombourg, Plombières et Moresnet en jonction avec les tracés existants (RAVeL 38 et VENNBAHN). Ce projet permettra notamment à la population ne disposant pas de véhicule motorisé, d’avoir accès aux différents services. De plus, les enfants se déplaçant à pied ou en vélo pourront avoir accès aux infrastructures scolaires de manière sécurisée.

 Le coût total du projet éligible est estimé à 413.517 €.  La Commune de Plombières avait déjà reçu une subvention d’un montant de 258.720. Cette subvention complémentaire porte donc la subvention globale du développement rural à 303.778 €.

 Le Ministre René Collin a également approuvé le dossier d’adjudication déposé par la commune, autorisant ainsi cette dernière à débuter les travaux.