TELEVESDRE

Waimes : l’édition 2018 du NoName Festival annulée!

NoName
 17 janvier 2018 15:00  |   Waimes

Il n’y aura pas d’édition 2018 du NoName Festival, qui se déroulait depuis 7 ans à Ovifat. Les organisateurs l’ont annoncé ce mercredi midi sur leur page Facebook.

Créé en 2010 sous forme d’une garden party, le NoName est réellement devenu un festival musical en 2012. Au fil des années, le succès de l’événement ne cessait de grandir, à tel point que l’édition 2017 avait rassemblé plus de 7.000 festivaliers en 3 jours, sur le site de la piste de ski d’Ovifat.

« Nous sommes vraiment déçus », commente Julien Baratto, l’un des organisateurs. « Mais pour deux raisons principales, nous avons dû nous résoudre à annuler ». L’une des raisons concerne le lieu de l’événement. « Le Ski Club, qui gère l’infrastructure de la piste de ski, ne désire plus accueillir de manifestations non-sportives. Du coup, nous avons perdu notre lieu de prédilection », explique Julien Baratto. « Il est malheureusement trop tard pour trouver une alternative ».

La seconde raison de l’annulation du NoName, sans aucun doute la principale, concerne des avis  négatifs rendus par la zone de police de Stavelot-Malmedy qui pointe de sérieux problèmes liés à la consommation et au trafic de drogue. Des rapports qui n’ont évidemment pas plu aux autorités communales. « Nous ne pouvons évidemment pas fermer les yeux sur cette problématique », explique le Bourgmestre de Waimes, Daniel Stoffels. « Ce qui nous a été dit par la police est suffisamment explicite pour que nous arrivions à la conclusion que ne désirions plus accueillir cet événement sur notre commune. Ce n’est pas une décision que nous prenons de gaieté de coeur mais nous ne pouvons cautionner ces faits », poursuit Daniel Stoffels.

Et 2019?

Les organisateurs, eux, précisent qu’ils avaient adopté une attitude pro-active, notamment en menant une campagne de sensibilisation et mettant en place un stand de prévention. Quoi qu’il en soit, s’ils font un croix sur l’édition 2018, ils lorgnent vers 2019. « Nous allons d’emblée nous mettre à la recherche d’un nouveau lieu », assure Julien Baratto. « S’il y a peu de chance qu’il se déroule encore sur la commune de Waimes, nous aimerions cependant ne pas nous éloigner de cette zone car notre public est composé de 25% de Germanophones ».

En attendant, une partie des artistes qui devaient être présents au mois de juillet prochain seront reprogrammés lors d’événements ponctuels organisés, notamment à Liège et à Eupen. (M.L.)

Ci-dessous, le message posté par les organisateurs sur Facebook ⤵︎