TELEVESDRE

Les propriétaires de panneaux photovoltaïques paieront plus cher à Verviers

 04 avril 2017 11:55  |   Verviers - Trois-Ponts - Thimister-Clermont - Theux - Stoumont - Spa - Herve - Baelen - Aubel

Dès le 1er janvier 2019, les propriétaires de panneaux photovoltaïques devront contribuer pour leur utilisation réelle du réseau. 

Le régulateur wallon de l’Energie, la Cwape, vient en effet d’adopter son projet de méthodologie tarifaire, rapportent nos confrères de L’Echo. Ce tarif vise à faire payer aux propriétaires d’installations les frais de réseaux pour toute l’électricité qu’ils produisent et qu’ils n’autoconsomment pas. 

560,88 € à Verviers contre 333,13 € à Mouscron

Et ce tarif sera plus élevé pour les clients d’Ores Verviers (Verviers, Theux, Herve, Spa, Baelen, Aubel, Stoumont, Trois-Pont, Thimister-Clermont). Pour une installation moyenne d’une capacité de 5kWe, ils devront payer, si on applique les tarifs actuels des gestionnaires de réseaux, 560,88 € par an contre 333,13 €, par exemple, pour les clients d’Ores Mouscron. 

"Cette différence est due à des tarifs de distribution différents des gestionnaires des réseaux. C’est dû au fait qu’il s’agit d’une région plus rurale où les raccordements sont moins denses, les volumes des consommations sont aussi moins élevés qu’ailleurs en raison sans doute de la faible présence d’industries, indique Stéphanie Grevesse, porte-parole de la Cwape. Mais la volonté de la Cwape est aussi à terme d’harmoniser les tarifs entre les gestionnaires de réseaux pour que les écarts soient moins importants".

A la place de ce forfait calculé sur base d’une autoconsommation de 37%, les propriétaires de panneaux photovoltaïques pourront choisir d’installer un compteur double sens pour ne payer que les frais de réseau sur les kilowattheures réinjectés réellement sur le réseau.

Jusque mi-mai, cette méthodologie tarifaire est soumise à la consultation du secteur photovoltaïque. (A.M.)