TELEVESDRE

Une manne de subsides oubliée par Jalhay ?

 28 novembre 2017 15:00  |   Jalhay

Pourquoi la commune de Jalhay n’a-t-elle pas utilisé les subsides qui lui étaient pourtant promis par le Fonds de la Région wallonne pour les investissements communaux (FRIC) ? C’est la question posée hier soir au conseil communal par Christian Vanden Bulck (groupe d’opposition Choisir Ensemble) au Bourgmestre Michel Fransolet.

« La commune de Jalhay pouvait puiser dans ce Fonds de la Région wallonne 500.900 euros pour des travaux relatifs aux voiries, aux parkings, aux égouts ou encore aux bâtiments publics (crèches, CPAS, services publics…). Le montant des travaux subsidiables repris dans le plan peut être équivalent au maximum à 150% du montant de l’enveloppe qui est attribuée à la commune. Or, la commune n’a utilisé que 85% de son droit de tirage (soit 426.528 euros). Nous constatons donc que 73.472 euros n’ont pas été utilisés », explique le chef de file désigné Choisir Ensemble pour les élections de 2018.

Du coup, ce sont les communes qui ont le mieux utilisé leur droit de tirage qui vont bénéficier de la somme perdue par Jalhay. « 8 communes de l’arrondissement comme Aubel, Baelen, Herve et Pepinster vont se voir allouer une somme non négligeable », indique Christian Vanden Bulck qui signale encore que ce montant perdu (il cite un subside de 150 000 euros) viendra s’ajouter aux subsides refusés en début de mandature pour la traversée de Jalhay et l’espace de convivialité de Solwaster.

Des marchés plus intéressants que prévus

Le Bourgmestre Michel Fransolet a expliqué que pour les quatre projets repris dans le PIC (plan d’investissement communal approuvé), les remises de prix proposées par les entreprises étaient plus intéressantes qu’escomptées. « Si à l’avenir, nous devions nous retrouver une nouvelle fois avec des marchés tout aussi intéressants, nous pourrions activer un ou deux plus petits projets qui n’étaient pas programmés au départ de manière à profiter pleinement des subsides », a fait savoir Michel Fransolet.