TELEVESDRE

Unique en Belgique : une nouvelle formation en permaculture au Campus de La Reid

 10 mai 2017 14:08  |   Theux - Province de Liège

Une nouvelle formation en permaculture vient renforcer le Bachelier en Agronomie de la Haute Ecole de la Province de Liège, sur le Campus de La Reid. La HEPL est précurseur dans le domaine et offre à ses étudiants, en parallèle de leur cursus, une formation certifiante reconnue internationalement. Et c’est une 1ère en Belgique ! 

La permaculture est un phénomène à la mode, notamment grâce au film « Demain ». Cependant, il reste un concept difficile à définir et à comprendre. Il s’agit d’une nouvelle manière d’imaginer les solutions environnementales. La société est confrontée à des bouleversements majeurs et la volonté de la permaculture est justement d’anticiper et de trouver des solutions pour y faire face.

De futurs agronomes formés aux besoins de demain !

Le Bachelier en Agronomie de la HEPL forme des professionnels dans les secteurs de l’agro-industrie et biotechnologies, l’environnement, la forêt, la nature et les techniques et gestion agricoles. Ces futurs acteurs du monde agronomique seront donc en première ligne face à ces changements à mener. C’est là tout l’enjeu de cette initiative, les former afin qu’ils puissent construire de la résilience une fois plongés dans le monde du travail. "Cette formation, qui représente 72 heures, est une réelle plus value pour les étudiants lorsqu’ils termineront leurs études", explique Jonathan Leruth, le coordinateur de la formation.  Spécialement destinée aux étudiants de 1ère, 2ème et 3ème du Bachelier en Agronomie cette formation sera donc un véritable atout dans leur recherche d’emploi.

Cette année, 16 étudiants (c’est-à-dire près de 25 % des étudiants inscrits en 2ème bachelier) suivent déjà cette formation. "Pour l’heure, la formation en permaculture est optionnelle dans la grille des cours, c’est en quelque sorte un plus proposé par l’école", poursuit Jonathan Leruth. "Mais pourquoi ne pas imaginer qu’un jour, cela fasse partie intégrante du cursus obligatoire. Mais la balle est dans le camp de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nous jouons le rôle de précurseur".